Des bulles du Languedoc pour les fêtes de fin d’année

Des bulles du Languedoc pour les fêtes de fin d’année

En décembre, les températures se rafraîchissent mais les cœurs se réchauffent grâce aux nombreuses festivités. Et qui dit fêtes de fin d’année, dit forcément cuvées effervescentes à déguster lors de repas conviviaux en famille ou entre amis. Avec les bulles du Languedoc, oubliez les grands classiques et lancez de nouvelles traditions épicuriennes avec des accords placés sous le signe de la gastronomie et de la gourmandise.

dîner noël

Depuis toujours, les effervescents sont les vins emblématiques de cette période de l’année. Mais pas besoin d’attendre la fin du repas pour faire sauter le bouchon avec ce bruit que l’on connaît si bien. De l’apéritif au dessert, composez des alliances délicieuses et étonnantes avec les nectars de Limoux, une région viticole qui n’est pas surnommée la « capitale des bulles » par hasard. Non loin de la majestueuse cité médiévale de Carcassonne, elle bénéficie d’influences diverses entre les impressionnantes Pyrénées, le superbe littoral méditerranéen et le sauvage océan Atlantique. Trois appellations pétillantes aux caractères affirmés y font le bonheur des amateurs de vin :  Limoux Blanquette de Limoux, Limoux Méthode ancestrale et Crémant de Limoux.

 

Fruits de mer ou foie gras en entrée

bulles_coupe_2

À l’apéritif, des bulles légères et délicates sont parfaites pour préparer votre palais aux plats généreux qui arrivent et vous mettre en appétit. Misez sur un limoux méthode ancestrale ne s’élevant qu’à 6 ou 7 degrés d’alcool. La pomme verte se mêle au nez à la poire, au miel et à l’acacia. Original, décomplexé et magnifiquement frais. 

Il est maintenant temps de passer à table et de sublimer un florilège de mets festifs. Vous êtes confortablement installés autour d’une tablée décorée avec soin et entourés des personnes qui vous sont les plus chères. L’atmosphère idéale pour émerveiller vos papilles. Pourquoi ne pas commencer avec un plateau de fruits de mer bien garni ? Il a l’avantage d’offrir un ravissant spectacle tout en régalant la plupart des convives. Les huîtres en sont bien entendu un incontournable, notamment lors de célébrations. Ce mets subtil et d’une finesse remarquable, aux notes iodées qui rappellent les effluves maritimes de notre appellation Picpoul de Pinet, est adoré des palais les plus fins.

fruits de mer_bullesAutre pilier fondamental, le saumon fumé. Servez-le seul ou posé sur des toasts croustillants ou des blinis moelleux. Fondant et délicat, il doit, à l’instar des huîtres, être souligné sans être écrasé par une cuvée aérienne.

Et comment penser un repas de fin d’année sans mentionner le foie gras ? Si on a tendance à l’associer directement à des vins blancs moelleux ou des rouges charnus, il peut également se révéler aux côtés d’un effervescent. Cet accord est certes surprenant mais très intéressant puisqu’il allège le gras de cette entrée, ce qui est particulièrement agréable en début de repas. Une blanquette de Limoux pourra s’imposer face à eux sans trop de puissance. Sa palette aromatique est vaste et adaptée à différents plats, un atout indéniable ici, comme son harmonie et ses voluptueuses notes florales.

Chapon ou homard en plat

Pour le plat principal, nous vous proposons une volaille traditionnelle, avec une alliance dans le verre qui le sera beaucoup moins. On aime sa chair fondante et savoureuse, tout comme sa peau croustillante et grasse. Toutefois, ce contraste frappant doit être anticipé avec minutie pour toujours préserver un juste équilibre. Vous préférez un homard ou une langouste grillée ? Ici encore, optez pour une cuvée avec du corps et une remarquable acidité. Un crémant de Limoux blanc sera superbe grâce à son assemblage de chardonnay et de chenin, synonyme de parfums de fleurs blanches et fruits jaunes. Quelques touches grillées apparaissent ensuite pour offrir une nouvelle dimension aux plats. Profondeur, vivacité et subtilité au rendez-vous.

 

 

Bûche fruitée en dessert

bulles_rosé

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, et aux coutumes qui se sont imposées au fil du temps, les vins effervescents ne sont pas la meilleure option au dessert. Mais puisqu’un repas festif se doit de se terminer sur une touche sucrée, nous vous avons trouvé quelques exceptions à la règle. Une bûche aux fruits rouges adorera la compagnie d’un crémant de Limoux rosé. Ses fines bulles lui amènent de la légèreté et son bouquet fait écho à ses notes de fruits rouges. En bouche, ce sont son admirable matière, sa souplesse et sa finale intense qui nous charment.

Quant aux becs sucrés, nous leur suggérons une bûche aux marrons avec une blanquette de Limoux. Elle est une alternative stupéfiante pour magnifier la crème de marron et son onctuosité s’oppose au croquant des marrons glacés. Une explosion de textures et de saveurs. 

Partez vite à la rencontre de nos producteurs pour en dénicher quelques flacons !