Quels vins pour accompagner vos grillades ?

Les beaux jours approchent, et avec eux le retour des planchas, barbecues et braseros. Les odeurs gourmandes envahissent votre jardin ou terrasse, vos proches sont tous installés autour de la table prêts à vous laisser les épater…il ne reste plus qu’à choisir les vins parfaits pour sublimer ce moment. Misez sans vous tromper sur les vins AOP du Languedoc !

 

Saucisses et merguez à la bonne franquette

Impossible de passer à côté des fameuses chipolatas que l’on aime disposer sur de grands plats généreux où tout le monde pique à volonté. On les accompagne traditionnellement de vins rosés légers et fruités. Cela tombe bien, plusieurs de nos appellations en produisent. C’est le cas de Languedoc-Saint-Saturnin, dont les crus plein de vitalité partagent finesse, fruits mûrs et fraîcheur. Obtenus par une cuvaison courte n’excédant pas plus de 24 heures, ils sont légers et joliment fruités. Plus surprenant, vous pouvez aussi opter pour des vins blancs qui sauront faire ressortir leurs notes épicées. Un Picpoul de Pinet intense et vif, ou une Clairette du Languedoc nerveuse par exemple.


Vous préférez des saveurs riches en épices ? Ajoutez quelques merguez sur le feu. Ici encore, le rosé est incontournable, mais pas n’importe lequel. On apprécie particulièrement ceux avec un caractère affirmé. On pense tout de suite à un Corbières aromatique. La région est familière avec les rosés de saignée, plus puissants et veloutés, ils seront superbes ici. Un Cabardès également. Vous serez séduits par sa rondeur, son gras, et ses notes d’agrumes, de fraises et de fleurs. Et si vous voulez sortir des sentiers battus, servez un vin rouge de Saint-Chinian dont les senteurs de garrigue sauront répondre à ces délices typiquement méditerranéens.

 

Côte de bœuf puissante

Les amateurs de viande ne peuvent envisager des grillades sans une imposante côte de bœuf. Toutefois, cette viande rouge au goût fort ne s’accommode pas de tous les vins. Orientez-vous vers des vins avec assez de puissance qui ne s’effaceront pas devant ce morceau charnu. Pour un mariage idéal et plus de complexité, partez sur un élevage en barriques. A Corbières-Boutenac, ils sont chaleureux et charpentés, avec des tanins fondus. A Minervois-la-Livinière, les trames acides et tanniques s’équilibrent dans un ensemble harmonieux qui rivalise de profondeur. A Languedoc-Montpeyroux, la structure impressionne. Les cépages qui les constituent, soit la Syrah, le Grenache, ou le Mourvèdre, soulignent les saveurs du bœuf, et ce pour une entrecôte également.

Photo : Cru Boutenac

 

 

 

 

 

 

Côtes de porc délicates

Les adeptes de porc le savent, c’est une viande aux saveurs bien plus subtiles que le bœuf. Il faudra donc imaginer des accords plus fins. Oubliez cette coutume associant automatiquement viande et vin rouge et bousculez les codes avec un blanc de Corbières gras et onctueux ou un Faugères aux caractéristiques similaires. Si, toutefois, vous ne pouvez pas envisager une côte de porc sans rouge, vous avez l’embarras du choix. Privilégiez cependant les vins jeunes sur le fruit, avec juste ce qu’il faut de matière pour ne pas prendre le pas sur votre mets. Un Saint-Chinian Roquebrun rond et velouté, un Pic Saint Loup généreux et frais, un Languedoc-Grés de Montpellier soyeux aux tanins fins ou un Languedoc-La Méjanelle au charnu remarquable.

 

Poisson subtil et goûtu 

Mais la viande n’est pas l’apanage des grillades. En effet, les férus de poissons et fruits de mer ne seront pas en reste. Et si vous cuisiniez des moules ou gambas à la plancha ? Contrastez avec leur chair moelleuse à travers la vivacité d’un vin blanc de Limoux ou la minéralité d’une cuvée de La Clape florale et fruitée. Les bons vivants qui se délectent d’un bar ou d’une dorade entière pourront adopter une alliance étonnante. Un vin rosé ample de Malepère ou de Saint-Chinian avec des notes d’agrumes et une longue finale sur la groseille, ou un rouge complexe et frais des Terrasses du Larzac. Amoureux du saumon ? Fait assez méconnu, il s’assortit très bien de vins rouges charnus à la puissance maîtrisée comme un Fitou ou un Languedoc-Pézenas.

Photo : Fabien Lainé

 

 

 

 

 

Une salade pleine de fraîcheur en accompagnement ?

Qui dit barbecue, dit forcément salades légères et rafraîchissantes. Le thon, la tomate, le maïs et la ciboulette aiment se mélanger dans une salade de riz. Un véritable plaisir…non coupable. Pour un peu plus d’exotisme, une autre star de l’été reste le taboulé. Un fabuleux melting pot d’épices et de crudités tout en légèreté. Quelle que soit votre favorite, jouez sur des vins rosés au bouquet aromatique expressif dominé par des parfums floraux. Éveillez ces plats avec un Languedoc-Cabrières friand. Alors…quel accord allez-vous tenter ?